Herbignac Dangereuse, l'église du village de Pompas est fermée

31/01/2017 à 08:17 par echopresquile

Les contreforts sont fissurés, les pierres en tuffeau sont dégradées, les corniches des sablières s'en vont -
Les contreforts sont fissurés, les pierres en tuffeau sont dégradées, les corniches des sablières s'en vont -

Elle a pourtant belle allure dans son écrin de verdure, mais depuis le 16 janvier, pour des raisons de sécurité, l’église du village de Pompas est fermée par arrêté municipal du maire, Pascal Noël-Racine.

« Depuis les années 1990, elle a fait l’objet de nombreuses interventions : traitement de la charpente, réfection complète de la couverture et d’une partie des vitraux, étude de stabilité de l’arc du chœur, ce qui a abouti à des soutènements, explique-t-il. Fin 2016, la municipalité a missionné un cabinet d’expertise pour établir un diagnostic. Au vu de l’état sanitaire et aux risques rencontrés, ce cabinet a demandé une fermeture immédiate du centre cultuel. En conséquence, après en avoir avisé l’abbé Fortun et le conseil paroissial et membres de l’animation pastorale, je me suis vu contraint par arrêté »

De son côté, l’abbé Maurice Fortun s’exprime à travers son bulletin paroissial, privilégiant également la sécurité des personnes.

« Depuis quelque temps, des bruits fantaisistes courent au sujet de l’église de Pompas. Ces bruits n’engagent que la responsabilité de leurs auteurs. La chute de pierres ou autres matériaux, sur une assemblée pourrait être cause de blessures voire de morts, même si certains ne prennent pas cela au sérieux. La sécurité des personnes qui participent régulièrement aux célébrations dans cette église est primordiale. Fermer une église ne se fait pas de gaîté de cœur. Cela touche la communauté chrétienne d’hier et d’aujourd’hui, même si moins de monde s’y presse. C’est là que des habitants ont vécu des moments importants dans cette église, baptêmes, mariages ou sépultures. J’ai beaucoup apprécié ce lieu et la communauté qui s’y rassemblait. Espérons que la fermeture ne sera que temporaire »

Le premier chiffrage établi nécessite une étude de maîtrise d’œuvre qui reste à faire par la commune.

Elle devra permettre d’évaluer les coûts à partir de facteurs techniques qualitatifs et quantitatifs plus détaillés.

Ces désordres nombreux concernent notamment la déstructuration des contreforts indispensables pour la pérennité de l’église, un affaissement de la charpente sur la voûte occasionnant une rupture de cette dernière.

La charpente est en bonne partie désassemblée. Des lignes de fractures sur la maçonnerie, déjointement des pieds de murs, amputation massive des pierres en tuffeau ont été constatés, impliquant un risque de chute de pierres.

De nombreuses fissures sont apparentes
De nombreuses fissures sont apparentes

44410 Herbignac

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image
Présidentielles 2017

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter