Guérande La Madeleine/Guérande à coups de pédale

Au cours de l'année, un itinéraire cyclable de 4 km verra le jour entre La Madeleine et Guérande. Un tronçon sera aménagé en Chaussée à voie centrale banalisée.

16/02/2017 à 09:49 par Simon

 

L'itinéraire cyclable passera par le hameau de Kergaigne
L'itinéraire cyclable passera par le hameau de Kergaigne

CVCB. Comprenez Chaussée à voie centrale banalisée, parfois surnommée « chaucidou ». Encore assez peu développée en France, notamment en milieu rural, cette solution de voirie partagée a été adoptée depuis belle lurette en Suisse ou aux Pays-Bas. Et depuis quelques années dans certaines communes de l’agglomération nantaise.

Chemin agricole

La ligne axiale de séparation est supprimée et deux bandes de rives sont créées de chaque côté de la route. Les véhicules motorisés circulent à double sens sur la voie centrale et les cyclistes ou les piétons sur les accotements, qui peuvent être chevauchées par les véhicules motorisés, en l’absence de cycliste ou piéton. Le but de la manœuvre est simple : « adoucir » la vitesse des voitures et offrir plus de sérénité aux piétons et aux vélos.

« 20 % des automobilistes respectent la limitation »

À Cap Atlantique, l’idée fait son chemin et sera testée sur un tronçon d’1,2 km entre La Madeleine et le hameau de Kes-coul dans le cadre d’un aménagement cyclable de 4 km reliant Guérande et La Madeleine. L’itinéraire débutera à la sortie du bourg de La Madeleine, dans la rue des Métais. Le constat est implacable.

Sur cette route, 20 % des automobilistes respectent la limitation de vitesse. Et on a parfois des pointes à 110 ou 120 km/h », constate Emmanuel Le Breton, responsable des aménagements cyclables à Cap Atlantique.

Sur cette portion, des chicanes seront aménagées pour « apaiser »la circulation automobile. « L’idée, c’est qu’elles soient le plus désagréables possible pour les voitures, mais pas pour les tracteurs et autres engins agricoles, reprend le technicien. On souhaite faire cohabiter tout le monde, des riverains aux différents usagers de la route ».
Un aménagement sécuritaire, sous la forme d’un petit giratoire, verra également le jour dans le virage de la rue des Métais au niveau du stade de football. Les automobilistes empruntant cet axe devront donc compter deux minutes supplémentaires pour le parcourir.
Pour ce qui est du reste de l’itinéraire, les aménagements seront mineurs puisque le circuit suivra un chemin d’exploitation agricole, avec une incursion par le hameau de Kergaigne.

Seule une petite portion nécessitera d’être retérrassée pour assurer une continuité de l’itinéraire jusqu’à Villejames, poursuit Emmanuel Lebreton. On aura ainsi une diagonale quasiment parfaite entre Guérande et La Madeleine, qui permettra notamment de faire la jonction avec la liaison La Madeleine/Bréca, déjà existante.
Ce projet, estimé à 200 000 € TTC pour sa fourchette haute, s’inscrit dans le cadre d’un Contrat de territoire avec la Région. Les travaux ne devraient pas débuter avant le 2e semestre 2017. Une réunion publique de présentation du projet aux riverains et aux usagers devrait être organisée en mars.
Cap Atlantique, qui planche actuellement sur son schéma directeur vélo pour les dix années à venir, envisage de réaliser plus tard d’autres CVCB, notamment sur la route des marais salants qui relie Pradel à La Turballe.
44350 Guérande

Captcha en cours de génération.....Version audio
Changer l'image

Votre journal cette semaine

Abonnement

Recevez l'actualité qui
vous concerne. Je m'abonne

Un concentré d'informations pour ne rien manquer !

Je m'inscris à la newsletter