Le handball en France : les chiffres clés

L’histoire du hand en France est assez récente… Tout comme son essor ! Avec 518 728 pratiquants, il se classe dans le Top 3 des sports collectifs. De bon augure avant le Mondial !

©Txakel Fotolia
©Txakel Fotolia

Une naissance tourmentée

Le handball, sport d’origine allemande, fait son apparition en France vers 1932 dans des clubs travaillistes d’Alsace. Il reste peu pratiqué en dehors des milieux scolaires jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. Le 21 septembre 1941, la Fédération Française de Handball voit officiellement le jour avant d’être interdite et dissoute fin 1944. Jugée illégale car créée sous l’autorité du gouvernement de Vichy, il lui faudra attendre une longue enquête administrative pour qu’elle soit enfin reconnue le 11 juillet 1952.

Un sport collectif solidement implanté

En 2016, on recense quelques 2 387 clubs répartis sur l’ensemble du territoire national. En termes de licenciés, le handball se classe, avec 518 728 pratiquants, à la 3e place des sports collectifs derrière le roi football et le basket. Le cap symbolique des 500 000 a été franchi en 2013. Il n’était que 196 000 vingt ans plus tôt. Pas mal pour un « sport de préau », comme il est parfois qualifié par ses détracteurs. A titre de comparaison, le foot, sport le plus populaire dans l’Hexagone, n’en revendique «que» 2 millions.

L’élite monte en puissance

Les clubs professionnels masculins sont répartis en deux divisions : la Lidl Starligue (Division 1) et la Proligue (D2). Chacune de ces deux ligues est composée de 14 équipes. Géographiquement, la D1 penche clairement vers le Sud-Est où 5 clubs sont localisés (Montpellier, Saint-Raphaël, Nîmes, Montpellier et Chambéry). La région parisienne constitue l’autre zone de forte concentration avec 3 représentants (Paris, Créteil et Ivry). On dénombre 392 joueurs pros au 1er septembre 2016 dont 218 pour la seule D1, soit une moyenne de 16 pros par club.
Le budget moyen des clubs de première division est de 4 663 737 euros pour la saison en cours. En l’espace de 10 ans, il a été multiplié par plus de trois. Le budget du double champion de France en titre, le Paris Saint-Germain, dépasse les 17 millions d’euros cette année. Des moyens qui restent encore modestes au regard de ceux du football. En Ligue 1, le budget des clubs se situe à 90 millions en 2016-2017. Le salaire mensuel brut moyen d’un joueur pro de hand est de 6 868 euros. Au cours de la saison 2015-2016, l’affluence moyenne en D1 s’établissait à 2 300 spectateurs par match, soit un taux de remplissage des salles de 84 %.

APEI-Actualités. Renaud Moncla

 

Crédits des visuels :
Hand 3 et 4 : ©Txakel Fotolia
Logo Mondial 2017 : ©DR

fh2017_logo
fh2017_logo